Olivier Terwagne

Olivier TerwagneOlivier Terwagne

Olivier Terwagne est né en 2015. Il se définit comme de la « french pop piano mélancomique » par un clin d'œil anglo saxon un peu ironique, située musicalement entre des ballades piano-électro ou de la guitare folk, entre Philip Glass, Yann Tiersen et Scott Joplin ; et textuellement entre Bashung, Yves Simon, Biolay, Higelin. Les jeux de mots et les détournements d'expressions sont autant d'armes ludiques pour jeter un regard à la fois poétique et satirique sur son époque.

Son premier album Mnémosyne (autoproduction, distribution Cod's, juin 2015) a été enregistré par Alonza Bevan cofondateur du groupe Kula Shaker et ex-bassiste de Johnny Marr. Un titre extrait de cet album Le désert du trop tard est diffusé sur la Première RTBF dès septembre 2015 dans l'émission d'Alexandra Vassen Sacré Français, la Vie en Rose et dans Zig Zag de Dominique Ragheb et entre ensuite dans la programmation radio. Au niveau de ses concerts, notons les premières parties de Daran, Michel Jonasz, Bertrand Belin, Ivan Tirtiaux, Konoba, Uncle Waldo, David Bartholomé ou encore Kula Shaker. Il s'est produit aux Francofolies de Spa dans le cadre du Franc'off en 2016 et a remporté le prix de la Ville de Namur dans le cadre des Fêtes de Wallonie à Namur en septembre 2016. Après quelques projets divers (court métrages, documentaire sur Marcel Moreau), il prépare son 2e album et un album instrumental de pièces pour piano.

En 2015 il sort Soleils Sur le Nihil aux Editions Traverse et en 2018 Mal Blessée toujours aux Editions Traverse/Couleurs Livre. Il réalise la musique du documentaire sur Marcel Moreau sous la direction de Stefan Thibeau et crée les textures sonores de Buvonzuncoup adapté de Moreau par Stefan Thibeau avec Morgane Van Schepdael.

 

 

-> BOOKING ET PRESSE : OWL Agency ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

-> CE QUE LA PRESSE EN DIT
"Il fait danser la langue française au rythme de ses instruments et de ses mots, parfois grinçants, souvent charmants mais toujours dans l'air du temps». Alexandra Vassen RTBF, 2018
Olivier Terwagne confirme (aux Francofolies de Spa 2016) l'excellente réputation qui le précède avec un set aux multiples instruments et aux allusions érotiques à peines voilées. Son répertoire, entre burlesque et amoureux, est aussi séduisant que son équipage de musiciens. Un album Mnemosyne à écouter d'urgence.

 

Plus d'informations :
son site web
sa page Facebook
soundcloud
Twitter
Instagram

 

photographie © M Terwagne

 

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion

* champ obligatoire


Partenaires moraux



Partenaires institutionnels



Video



© fiestival.


Web by conceptio: Software house - Support by exedere: Posizionamento motori di ricerca