Anne Waldman

anne2Anne Waldman

Poétesse, performeuse, enseignante, activiste culturelle, elle est depuis de nombreuses années une poétesse et performeuse active à l’œuvre abondante, créant des formes hybrides radicalement nouvelles dans le poème fleuve, aussi bien en série que narratifs, tels que Marriage: A Sentence, Structure of the World Compared to a Bubble, Manatee/Humanity, et Gossamurmur, publiés aux Éditions Penguin Poets. Elle est également l’auteure de l’œuvre majeure The Iovis Trilogy: Colors in the Mechanism of Concealment (Coffee House Press, 2011), une « intervention culturelle » féministe contre la guerre et le système patriarcal, qui a remporté en 2012 le PEN Center USA Award for Poetry. Son dernier livre, Voice’s Daughter of a Heart Yet To Born, a été publié en 2016 aux Éditions Coffee House.
Qualifiée de « géante de la contre-culture » par le magazine américain Publisher’s Weekly pour son génie d’enquêteuse poétique et d’activiste culturelle, elle a remporté en 2015 l’American Book Award de la Before Colombus Fondation pour l’ensemble de son œuvre. Elle a également été, pendant des dizaines d’années, au premier plan de la création de communautés poétiques et s’est concentrée sur la nécessité de pratiques archivistiques pour assurer la pérennité de la mémoire de quelques-unes des plus précieuses histoires littéraires et enregistrements du XXe et du XXIe siècle. Elle est l’un des fondateurs du Poetry Project à la St Mark’s Church de New York et en a été la directrice plusieurs années avant de fonder en 1974, au côté d’Allen Ginsberg, la Jack Kerouac School of Disembodied Poetics à la Naropa University, où elle devient une professeure de poésie distinguée et la directrice artistique du Summer Writing Program.
Elle est l’éditrice de The Beat Book, coéditrice de Civil Disobediences: Poetics and Politics in Action, de Beats At Naropa, et plus récemment de Cross Worlds: Transcultural Poetics. Bénéficiaire de la Bourse Guggenheim et du Shelley Memorial Award, elle est aussi chancelière de l’Academy of American Poets. Elle a collaboré avec nombre d’artistes, de performeurs et de danseurs, dont Judith Malina du Living Theatre, le chorégraphe Douglas Dunn et les peintres Pat Steir et Richard Tuttle, l’artiste performeuse et chanteuse Meredith Monk, ainsi qu’avec son fils, le musicien Ambrose Bye et neveu Devin Brahja Waldman, avec lequel elle fonde le label Fast Speaking Music.
Basée à New York et à Boulder, dans le Colorado, elle délivre des lectures, des performances et des conférences dans le monde entier. Anne Waldman a été membre du Bellagio Center de la Fondation Rockefeller, ainsi que de la Fondation Civitella Ranieri en Ombrie et a été membre résident de la Fondation Emily Harvey à Venise. Elle a travaillé au sein de The Institute of American Indian Arts au Nouveau-Mexique et à la Women’s Christian College à Tokyo. Elle présente son travail dans le monde entier lors de festivals et de conférences, dont récemment à Wuhan, Pékin, Berlin, Prague, au Nicaragua, au Kerala, ou encore à Bombay, Calcutta, Marrakech, Madrid, Hong Kong et Hangzhou. Maître de conférence au Kerala pour le département d’État auprès d’universités musulmanes, elle a enseigné la poésie dans des écoles berbères à Marrakech pour la Fondation Tamaas.
Elle a récemment délivré le discours d’inauguration de l’édition 2017 du Festival de littérature à Jaipur, en Inde et est commissaire d’un festival à la Casa del Lago à Mexico. Son œuvre a été traduite dans de nombreuses langues. Son dernier album, Untethered, est sorti en 2017 sous le label Fast Speaking Music. Allen Ginsberg, la surnomme sa « femme spirituelle ». 

Son site internet

 

Inscription à la mailing list

* indicates required


Video



Partenaires



© fiestival.


Web by conceptio: Software house - Support by exedere: Posizionamento motori di ricerca