Tom Buron

Tom BuronTom Buron

Tom Buron est un écrivain originaire de banlieue parisienne.

Avant de publier son premier recueil, un poème-fleuve aux allures de manifeste intitulé Le Blues du 21e Siècle (maelstrÖm) en 2016, il se taille une solide réputation par ses nombreuses publications en revues (Traversées, Souffles, FPM, Microbe, Nouveaux Délits, etc.) et ses lectures publiques, régulièrement accompagnés de musiciens jazz. Il est notamment membre de la sulfureuse bande du Cafard Hérétique en 2015 qui publie une revue remarquée dans l'« underground parisien » littéraire.

Son second recueil, Nostaljukebox (maelstrÖm), paraît en Mai 2017 et est préfacé par Jack Hirschman : « Buron représente la contemporanéité de demain, ce par quoi nous serons tous saisis dans les jours à venir de la poésie » lance alors le poète beat californien. Rassemblant une vingtaine de poèmes de la taille d'un feuillet chacun qui s'articulent autour d'un chant central, oscillant entre la bourlingue éthylique des bas-fonds urbains et la quête spirituelle, Nostaljukebox résonne comme un appel au sacré. Le livre est salué par le quotidien belge Le Soir mais aussi dans les colonnes des prestigieuses Lettres Françaises (N°156). Lors de sa sortie, Jacques Bonnaffé en fait une lecture sur France Culture et le journaliste jazz Franck Médioni le convie à un entretien musical pour le magazine ImproJazz, qui a déjà vu passer Zéno Bianu, Michel Butor ou encore Philippe Sollers.

Tom Buron a également traduit la poésie d'écrivains anglophones contemporains et préfacé le roman « Blossoms and Blood » de l'écrivain américain Mark SaFranko, qu'il a accompagné en lectures sur sa tournée dans l'hexagone.

Récemment, il a participé à la revue de la San Francisco Revolutionary Poets Brigade de Jack Hirschman, été l'invité de la Biennale Internationale de Poésie du Val de Marne et du Festival Sémaphore en Bretagne, et effectué une résidence d'écriture à Metz (dont France 3 tire un reportage) lors de laquelle il travaille sur un recueil de récits...

Il sera, pour la troisième année consécutive, présent au Fiestival et déclamera ses textes lors de la Roue des Poètes. 

D'ici-là, courez trouver plus d'informations sur son site.
Ou allez lire ce qu'en dit la presse :
Sa prose claque, fleuve et libre. Elle emprunte à l'espagnol, à l'anglais, à l'arabe, à d'autres cultures et langages.
La Semaine
C'est de l'énergie, des riffs, de la pulsion, du groove. Tom Buron jazze/jase sur les variations et c'est intense et beau.
Le Soir
Les deux poèmes qui composent le livre sentent la rue, ils transpirent du parler que l'on entend dehors, les mots d'argot, empruntés à diverses langues ou cultures, mais y fondent également tout un imaginaire « savant » de poésie
Les Lettres Françaises

 

photographie © brandstromberthommier

 

Derniers articles

Fête, Festival


Une fête, un festival
Un grand rassemblement annuel international qui met à l'honneur la poésie, la musique, la performance et d'autres arts
À Bruxelles, à l'espace Senghor et en OUTdoor, et ailleurs

No poetry? No party!


Inscrivez-vous à notre liste de diffusion

* champ obligatoire


Partenaires moraux



Partenaires institutionnels



Video



© fiestival.


Web by conceptio: Software house - Support by exedere: Posizionamento motori di ricerca